Agrandissement de maison sans permis de construire et architecte

Vous souhaitez agrandir votre maison ? Sachez qu’il existe des formalités à respecter, qui peuvent également être complexes. En effet, il est nécessaire d’obtenir un permis de construire, d’avoir recours à un architecte, ce qui pourrait prendre un certain temps, sans parler du fait qu’il ne sera pas forcément accordé…

Heureusement qu’il est possible d’agrandir sa maison, sans permis de construire et sans architecte, vous permettant de réaliser une économie de temps et d’argent.

 

Agrandir une maison sans permis de construire

Lors d’un projet d’agrandissement de maison, il faut soit une déclaration préalable, soit un permis de construire, selon la surface de plancher ou l’emprise au sol, et selon les travaux effectués.

Le recours à un architecte est en effet obligatoire, en cas de construction, parce qu’il aide au calcul de l’emprise au sol, qui correspond à l’ombre projetée verticalement au sol par le bâtiment. L’emprise au sol comprend donc les balcons, les débords de toutes sortes, les garages.

Aujourd’hui, il est possible d’agrandir sa maison sans permis de construire, si l’extension ne couvre qu’une surface de 40m². Toutefois, il ne faut pas oublier de faire une déclaration préalable des travaux. Et le recours à l’architecte n’est plus une obligation pour l’établissement d’une demande de déclaration préalable des travaux.

 

Dans quels cas le recours à un architecte n’est pas obligatoire ?

Le recours à un architecte est obligatoire au-delà de 170m² de surface totale de logement, une fois l’agrandissement réalisé, même si celui-ci ne dépasse pas le seuil de 40m². Dans ce cas, il faut passer par un architecte pour le permis de construire.

Bref, l’agrandissement d’une maison ne nécessite pas forcément l’architecte :

  • lorsque les travaux portent sur une surface de plancher ou sur une emprise au sol inférieure ou égale à 170m², mais cette dispense s’applique seulement aux personnes physiques ;
  • lorsque les travaux effectués à l’intérieur d’une construction existante n’en modifient pas l’aspect extérieur (transformation d’une grange ou d’un atelier en logement, modification des volumes intérieurs par suppression ou ajout de niveaux, aménagement des combles…).

Mais même lorsque l’intervention d’un architecte n’est pas obligatoire, ses conseils et son aide sont parfois nécessaires, pour la qualité du plan d’agrandissement de votre maison.

Dans tous les cas, obligatoire ou pas, la mission de l’architecte fait toujours l’objet d’un contrat écrit, qui indique clairement vos obligations mutuelles (l’étendue exacte de sa mission, le montant et le mode de règlement de ses honoraires, les délais précis à respecter, …).

 

Obtenir devis gratuit

Obtenir Devis gratuit